UN CONTE BOUDDHISTE :

Site internet : https://hypnose-loire.com/

On raconte qu’une fois, un homme s’est approché de Bouddha et, sans dire un mot, lui a craché au visage. Ses disciples étaient très en colère.

Ananda, le disciple le plus proche, a demandé au Bouddha:

– Donnez-moi la permission de donner à cet homme ce qu’il mérite!

Bouddha nettoya son visage calmement et a répondu à Ananda:

– Non. Je vais lui parler.

En joignant les paumes de ses mains en signe de respect, il dit à l’homme :

– Je vous remercie. Avec votre geste, vous m’avez permis de voir que la colère m’a quitté. Je vous en suis extrêmement reconnaissant. Votre geste a également montré qu’Ananda et les autres disciples peuvent encore être envahis par la colère. Merci beaucoup ! Nous vous sommes très reconnaissants !

De toute évidence, l’homme ne croyait pas ce qu’il avait entendu, il était ému et stressé. Il ne pouvait pas expliquer ce qui s’était passé. Il a été frappé par un tremblement dans tout son corps et sa sueur a mouillé les draps où il dormait. Dans sa vie, il n’avait jamais rencontré un homme avec un charisme aussi fort. Le Bouddha a changé toutes ses pensées et toute sa façon de vivre et d’agir.

Le lendemain matin, l’homme est retourné le voir et s’est jeté à ses pieds. Puis le Bouddha se tourna vers Ananda:

– As-tu vu? Cet homme est revenu me dire quelque chose. Ce geste de toucher mes pieds est sa façon de me dire quelque chose qui ne s’explique pas par des mots.

L’homme a regardé le Bouddha et a dit:

– Pardonnez-moi pour ce que je vous ai fait hier.

Le Bouddha a répondu qu’il n’y avait rien à lui pardonner et a expliqué:

– Comme l’écoulement du Gange fait que ses eaux ne sont plus jamais les mêmes, aucun homme ne reste le même. Je ne suis pas la même personne avec qui tu étais hier. Et même celui qui m’a craché dessus n’est pas là maintenant. Je ne vois personne d’aussi en colère que lui. Maintenant tu n’es plus le même homme qu’hier, tu ne m’as rien fait, donc je ne peux rien te pardonner. Les deux personnes, l’homme qui a craché et l’homme qui l’a reçu, ne sont plus ici. Parlons maintenant d’autre chose.


Qu’est-ce que Bouddha a voulu nous enseigner avec cette histoire?

Envoyer moi votre réponse, je vous répondrais avec plaisir 🙏💖🙏

LA DUALITÉ

1. L’HISTOIRE DU PAIN AU CHOCOLAT

Comme tous les matins, ma routine quotidienne commençait ; méditation, étirements, bon petit déjeuner. Après une bonne douche, je préparais mon sac contenantmon livre de lecture pour pouvoir le feuilleter en toute tranquillité à l’extérieur. C’est ainsi que mes pas me menèrent à la boulangerie pour acheter mes pains au chocolat.

Le boulanger me demanda alors ; – « Comment faites-vous pour être toujours souriant et décontracté? ».

Je lui répondis : – « Ce n’est qu’une question d’état d’esprit ».

Il acquiesça en approuvant d’un hochement de tête. – « Comme d’habitude je suppose ? ». – « Oui merci, comme d’habitude deux pains au chocolat. »

En me taquinant avec bienveillance il me demanda pourquoi 2 pains au chocolat. Je souris en écoutant sa question, car nous sommes 2 à l’intérieur, si ce n’est 3 l’on peut dire, car je suis juste observateur de moi même, et il y a un pain au chocolat  pour mon côté sombre et un pain au chocolat  pour mon côté lumière. Le boulanger était étonné.- « Pourquoi donner un pain au chocolat au côté sombre ? »- « Il est aussi important que le côté lumière parce que le côté sombre a le discernement  de la vérité. Il a la bienveillance de m’indiquer le côté négatif des personnes et de montrer la différence entre le bien et le mal donc il est très important de le chérir à l’égal du côté lumière.

Le boulanger  sourit.- « Et vous dans tout ça ? »

C’était à mon tour d’esquisser un sourire. – « C’est mon rôle, c’est comme ça…. »

Texte de Filippo Fiore,considéré comme chercheur spirituel depuis 21 ans.